Visites La Charité-sur-Loire et alentours

Visite guidée "Groupe" du Prieuré de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

L'histoire et l'évolution du Prieuré de La Charité vous seront contés à travers visite de l’église Notre-Dame, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO comme « étape majeure sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle », les vestiges de l’église Saint-Laurent (jardin des bénédictins), les bâtiments conventuels du prieuré : le cloître, la salle capitulaire décorée des vitraux contemporains de Christopher Wool, les salles du XVIIIe siècle (le réfectoire des moines, le salon de compagnie du prieur), la cour du Prieuré (ancienne cour des communs), la cour du château où se trouve l’ancien cellier des moines, les anciennes hôtelleries, le logis du prieur et le nouveau logement des pèlerins. Durée 1h30-2h Groupe composé entre 1 et 40 personnes maximum

Galerie du Pont

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Entre le Prieuré et la Loire, la galerie propose une exposition permanente de calligraphies chinoises et de sculptures sur pierre, bois et métal de Michaël Dequet. Calligraphies personnalisées sur commande. Dans le prolongement de la galerie, l'atelier de Charlotte Dequet-Fel est un lieu de recherche autour de la peinture et de la transmission des techniques picturales. Cours de dessin et de peinture toute l'année. Stages en juillet et août. Ouvert en saison du jeudi au dimanche, 10h - 18h, tous les week-ends d'avril à juin et lors de chaque événement charitois.

Galerie La Recouvrance

LA CHARITE-SUR-LOIRE

La galerie vous propose des céramiques Raku cuites au bois, des gravures et aquarelles, œuvres de Michelle et Gérard Dufresne. Fermeture du 1er janvier au 13 février. Ouverture minimum du jeudi au dimanche en saison, du mardi au dimanche en décembre. Ouverture lors de toutes les manifestations charitoises, le dimanche en particulier.  

Maison des métiers d'art et du livre d'artiste

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Créée pour la promotion des arts et de la culture, l'association Indigo regroupe des artistes et artisans d'art. La maison des métiers d'art et du livre d'artiste est une galerie d'art, un atelier de création, un laboratoire de recherche, un lieu de rencontre artistique et d'animation autour du livre et du mot. Elle accueillera des expositions. Indigo organise le salon "Femmes de talent", tous les deux ans. Prochaine édition en 2018.

La salle capitulaire du Prieuré de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Le prieuré de La Charité a fait l’objet d’un vaste chantier de restauration. Aujourd’hui, certains espaces sont achevés, et le public découvre ou redécouvre les trésors de l’architecture romane du monument. Le cloître, les salles XVIIIe et deux pièces voûtées sont maintenant rénovés, la première est la salle capitulaire, la deuxième, dite salle Mérimée, s’ouvre sur une troisième, transformée en passage public après la Révolution. Les différents temps du monastère ont été respectés et harmonisés, les apports de lumière privilégiés, le verre et le métal déclinés avec alternance entre bandes de verres transparents et de verres translucides, travaillés comme un vitrail. Inaugurés en octobre 2012, les vitraux contemporains de Christopher Wool, artiste Newyorkais, décorent ces 2 salles. Une oeuvre vive et gaie. A découvrir ! 

Editions Kicksaws

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Editions artisanales à petits tirages 

L'église Notre-Dame de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Classée Monument Historique dès 1840, l'église romane date des XIe, XIIe et XVe siècles. Toute découverte de cet ensemble commence par le parvis et le portail actuel rebâti au début du XVIe siècle. Aussitôt franchi le porche central, on entrait dans l'église, dont la nef fût amputée lors d'un grand incendie en 1559 - vestiges visibles cour Sainte Croix - La façade actuelle est de style classique et ouvre sur les quatres travées de la nef reconstruites à la fin du XVIIe siècle. Panneaux des différentes étapes de la construction à gauche. Le coeur a gardé sa splendeur du XIIe mais les vitraux modernes de Max Ingrand lui donne une lumière particulière. Classée Patrimoine Mondial de l'UNESCO en tant qu'étape majeure sur les chemins de Saint-Jacques de Comostelle depuis 1998. 

Ville de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

La cité historique La ville commençait à se construire en même temps que s’édifiait le prieuré. Des familles s’installant au pied du monastère, une activité commerciale permit le développement de la cité. Le pont de pierre La présence d’un passage à gué dans le lit de la Loire ne fut pas étrangère à l’implantation humaine. Mais le rayonnement grandissant du monastère et l’important centre de négoce entrainèrent l’édification d’un passage moins précaire. En 1520, le prieur Jean de la Magdeleine de Ragny, grand bâtisseur, fit construire l’actuel pont de pierre, qui fut remanié au XVIIIè siècle. Il est aujourd’hui, l’un des plus anciens et des plus beaux le long de la Loire. Une ville fortifiée La défense du prieuré et de la cité, comme dans toutes villes du Moyen-âge, obligera à édifier une ceinture de remparts. Dès 1081, une première enceinte est créée, trop précaire elle sera fortifiée en 1164. Ces remparts entouraient une autre ceinture, celle du monastère. Au XIXè siècle, le développement de la ville a peu à peu fait disparaître les remparts, noyés dans le tissu urbain. Aujourd’hui encore, on peut en voir de beaux vestiges, notamment au nord du prieuré. Un chemin assure l’accès depuis la partie basse des remparts au pied des tours Perrinet Gressard et de Cuffy, permettant alors de profiter d’un magnifique panorama sur la ville médiévale et la Loire. Les rues et ruelles typiques La ville, dans sa partie ancienne, conserve l’essentiel de sa structure d’origine, ce qui lui donne un charme particulier, tout empreint de mystère. Les rues et ruelles ont conservé leurs noms anciens témoignant de professions et d’activités disparues (place des pêcheurs, rue des chapelains…), le nom d’un ancien propriétaire (rue du champ Baratté) ou d’un événement. Les quartiers sont imprégnés d’histoire, les rues chargées de souvenirs. Elles offrent de multiples surprises : le chemin des 84 marches, passage traditionnel des pèlerins de Saint-Jacques depuis le XIIè siècle, la rue du grenier à sel, le passage du guichet, la maison du nain…sont autant de lieux typiques ou originaux à découvrir. On imagine sans peine, les mariniers et leur famille vivant dans les ruelles menant à la Loire ou les vignerons s’installant dans le quartier haut des guétrôts avec ses maisons si typiques. Les visiteurs profitent également de magnifiques quartiers réaménagés et thématiques comme celui de la ville du livre ainsi que des commerces et services indispensables : boulangerie, boucherie, banque, etc. Le faubourg, une île au milieu de la Loire Un quartier de La Charité-sur-Loire s’est créé sur une île de la Loire. Dans cette partie, la Loire possède de nombreuses îles et îlots souvent sableux, mais celui qui a servi à la construction de ce quartier devait offrir une meilleure assise. C’est ainsi qu’entre deux bras de Loire, le faubourg s’est développé. A l’extrémité nord de l’île se trouve le camping municipal, au sud, la digue submersible de la chevrette, construite afin de diriger le courant de la Loire vers l’ancien port de la ville. Informations-Visites En juillet et août, l’office de tourisme et la Cité du Mot proposent des visites guidées dont celle du prieuré tous les vendredis à 16h. Toute l’année, pour des groupes, des visites guidées de la ville peuvent être organisées, sur réservation, n’hésitez pas à nous contacter. Des caches à découvrir pour les amateurs de géocaching sont également à votre disposition.

Huilerie Brossard

RAVEAU

Découvrez l’huilerie qui transforme les différentes graines (Colza, Tournesol, Cameline, Moutarde…) produites sur notre exploitation céréalière. Distingué Tables et Auberges de France en tant que producteur local et labellisé Bienvenue à la ferme, leur volonté est la recherche de qualité avec les huiles de table artisanales grâce à la maîtrise et le suivi de la production raisonnée. Avec leur saveur caractéristique, quelques gouttes ou plus suffiront pour parfumer de la plus jolie manière salades, viandes et poissons. Visite, dégustation et vente sur RDV. Ouvert le vendredi de 14h à 19h (sauf en juillet et en décembre).  

Domaine de la Petite Forge

RAVEAU

Nos plus anciennes vignes sont plantées sur des calcaires récifaux formés il y a plus de 160 millions d’années (Oxfordien). Ce terroir très peu fertile impose une faible vigueur à des ceps souvent plantés à même la roche, qui ne réussissent à s’approvisionner en eau et en minéraux qu’en glissant leurs racines au travers des failles profondes des dalles calcaires. C’est cette relation difficile entre la plante et le sol, fruit de nos soins permanents, qui favorise la production de vins possédant une très forte identité de terroir. Ainsi à la dégustation, les vins issus du coteau des Queudres, toujours frais et longs en bouche, se distinguent par leur finesse et leur pureté aromatique. Notre second vignoble est implanté sur des roches bathoniennes datant du Jurassique Moyen. Le sol y est profond, composé d’une forte proportion argilo-calcaire et enrichi de cailloux siliceux. Doté d’une forte pente, ce terroir peu fertile impose aux vignes un régime hydrique très modéré, restreignant leur force et favorisant la production de raisins concentrés. Il produit des vins aux aromes complexes et puissants qui se distinguent par leur concentration et leur amplitude en bouche. C’est au vignoble que se déroule l'essentiel de notre travail de vignerons, partant du principe que la qualité de nos produits se fait en accompagnant au mieux la croissance de nos vignes. Cela passe notamment par une gestion minutieuse de la fertilité des sols et de leur entretien (enherbement si nécessaire, labour, griffage), ainsi que de la taille, de l’ébourgeonnage, de l’effeuillage et par un contrôle des maladies respectueux de l'environnement. Nos rendements sont également maintenus à des niveaux bas, 50 hectolitres/hectare en blanc, 40 en rouge.

Vignoble des Côtes de La Charité

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site Naturel

Des terroirs au potentiel remarquable : aujourd'hui le vignoble s'étend sur près de 40 ha qui se partagent en deux ensembles : à l'ouest, près de la Loire, à l'est, dans une ambiance plus bourguignonne, sur les grands versants qui dominent les villages de Saint-Lay, Chasnay et Nannay. Sur ces deux terroirs, la vigne trouve des conditions idéales pour produire des vins de qualité : des sols argilo-calcaires, caillouteux, vite égouttés, sur des pentes bien exposées recueillant un ensoleillement généreux. Une palette de vins de Grande Qualité : depuis 1986, le vignoble bénéficie de la dénomination de vin de pays de zone. Toutes ces productions sont soumises à un agrément très sévère qui garantit la qualité. Les vins blancs : Le Chardonnay - donne des vins élégants, aromatiques, longs en bouche, aptes au vieillissement et parfois boisés en fûts de chêne issus de la forêt des Bertranges. Le Sauvignon - vin sec, frais et vivant, très parfumé aux arômes caractéristiques de pierre à fusil. Les vins rouges - Le Pinot d'une belle couleur rubis, aux parfums de fruits rouges, qui, après vieillissement en fût de chêne, donne des vins au bouquet subtil et élégant. Le Gamay un rouge léger, fruité, agréable, digeste et gouleyant, à boire jeune.  

Boucherie Beaudot

LA CHARITE-SUR-LOIRE

La famille Beaudot possède également un commerce à Sancergues, à 10 km de La Charité, direction Bourges.

38 résultat(s) - Affichage des résultats 1 à 12

1234