Visites La Charité-sur-Loire et alentours

Le cloître du Prieuré de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Reconstruit au XVIIIè siècle, seules les ailes nord et est subsistent aujourd'hui. Il est construit sur le cloître gothique dont les "fenêtres archéologiques" sont visibles. Il dessert la salle du chapitre et les salles XVIIIè. Les ailes du cloître ont été restaurées en 2010; le cloître est achevé en 2011. 

Atelier d’encadrement d’art La Cuvellerie

NARCY

Artisan diplômée, Françoise encadre sur mesure et dans le respect des règles de l’art, les dessins, gravures, photographies, peintures sur toiles, miroirs, objets… Son travail repose sur l’écoute et le conseil dans les choix techniques et esthétiques pour protéger et valoriser dans le respect de l’oeuvre, du contexte et des aspirations du client. Elle propose également : fixation de toiles sur châssis, nettoyage des encadrements existants, retrait et livraison. Consulter son planning d’ouverture sur lacuvellerie.fr

Visite guidée "Groupe"du Prieuré et de la Ville de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Pour les groupes : une découverte complète de La Charité-sur-Loire, la visite du prieuré et de la ville comprend : la visite de l’église Notre-Dame, classée au Patrimoine Mondial « étape majeure sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle », la visite des bâtiments conventuels du prieuré : vestiges de l’église Saint-Laurent (jardin des bénédictins), cloître, salle capitulaire, salles 18è (ancien réfectoire, salle de compagnie du prieur). La visite se poursuit par les remparts où les visiteurs profitent d’une des plus belles vues sur les toits du centre historique et sur la Loire. La suite de la visite présente les bords de Loire et les rues anciennes typiques, aujourd’hui occupées par la Ville du livre et ses boutiques. Durée : 2h30  Groupe composé entre 1 et 40 personnes maximum

Forêt des Bertranges

RAVEAU

Site Naturel

Forêt couvrant environ 10 000 ha, composée de belles futaies de chênes mêlés de hêtres. Deux grands sites : le Rond-point de la Réserve, carrefour forestier et départ des sentiers de balades et le site de la Grand Mare où vous pourrez observer la forêt sur le promontoire d'un mirador, et aussi, y découvrir un arboretum et un élevage de chiens de chasse à courre. 

Le Prieuré de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Le prieuré, fondé en 1059 par le puissant ordre de Cluny, est le noyau autour duquel la ville va se développer. Etape majeure sur les chemins de Compostelle et point de passage obligé sur la Loire, le monastère s’est enrichi et a très vite joué un rôle essentiel au sein du réseau clunisien. La Charité-sur-Loire devient une des cinq « fille aînée de Cluny » et étend son influence sur 45 prieurés et 400 dépendances. Au XIIè siècle, l’église Notre-Dame est la deuxième plus grande église de la chrétienté après Cluny, plus de 200 moines logent dans les bâtiments, s’étendant sur 3 hectares. La Guerre de Cent ans, puis les Guerres de religion vont peu à peu affaiblir la cité, place stratégique sur la Loire entre la Bourgogne et le Berry. En 1559, un gigantesque incendie va précipiter la ruine du monastère, ravageant la totalité de la nef, une grande partie du prieuré et de la ville. D’importants chantiers aux XVIIè et XVIIIè siècles contribuent à la renaissance de la ville et du prieuré, la nef est reconstruite sur 4 travées au lieu des 10 d’origine (d’importants vestiges sont visibles sur la façade de l’Office de Tourisme, à l’entrée de l’église). Après la Révolution, le prieuré, vendu comme Bien National est intégré dans le tissu urbain. Certains bâtiments seront occupés par des particuliers et des commerçants. Si la nef actuelle date de la fin du XVIIè siècle, le chœur et le transept ont gardé l’élégance architecturale des XIè et XIIè siècles. La renommée de l’église Notre-Dame est principalement due à la richesse de son décor sculpté, notamment de remarquables séries de chapiteaux et de pilastres, sans oublier deux tympans. Le premier, le tympan de la Vierge est toujours en place au pied du clocher Sainte-Croix. En 1840, le second, celui de la Transfiguration, a été déplacé à l’intérieur de l’église, pour une meilleure conservation. Prosper Mérimée, inspecteur des monuments historiques fera classer l’église Notre-Dame, la sauvant ainsi de la destruction puisque le tracé initial de la route royale de Paris à Nevers traversait la nef. Depuis 1998, elle est classée par l’UNESCO « patrimoine mondial de l’humanité au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » sur la voie de Vézelay. Le Prieuré de La Charité, Cité du Mot Depuis 2001, le prieuré de La Charité est l’objet d’un vaste chantier de restauration, les différents espaces sont peu à peu rendus au public qui les découvre avec émerveillement. L’année 2012 apporte la création au monument par l’installation de vitraux contemporains dans la salle capitulaire. Depuis 2001, un vaste chantier de restauration 2001 – 2004 : aménagement du jardin des bénédictins et protection des vestiges de l’église Saint-Laurent 2003-2004 : restauration de la façade est du prieuré 2005-2008 : restauration du rez-de-chaussée de l’aile est du prieuré (salle capitulaire, salle Mérimée, galerie est du cloître) 2007-2008 : restauration du rez-de-chaussée de l’aile nord du prieuré (salles XVIIIè et galerie nord du cloître) 2010-2011 : restauration de l’enveloppe de l’aide nord et aménagement du cloître 2012 : restauration du portail principal 2015 : reprise des toitures et des structures de l’aile est du prieuré. Consolidation du passage Mérimé. D’autres chantiers sont à venir : aménagement de l’aile est du prieuré, aménagement de la cour du château, reprise des toitures de l’église Notre-Dame. Les labels Ville d’art et d’histoire et Centre culturel de rencontre En 2011, le label Ville d’Art et d’Histoire est accordé à La Charité-sur-Loire. Ce label reconnaît les actions conduites depuis plus de 10 ans, et fixe de nouvelles exigences de qualité pour les années à venir. En 2012, La Charité-sur-Loire devient Centre Culturel de Rencontre une distinction rare (15 sites en France) qui associe à un site remarquable, ici le prieuré, une thématique forte, le mot et la création, avec une programmation culturelle de qualité. Grâce à ses distinctions, le site de La Charité, reconnu au niveau national, gagne en notoriété. Le Prieuré de La Charité, Cité du mot La Cité du Mot est un centre culturel de rencontre. Son principal objectif est de développer, au sein du prieuré clunisien de La Charité, une action culturelle dans ce domaine peu exploré : résidences d’artistes, créations, colloques, expositions, accueil des visiteurs, actions pédagogiques… Le prieuré est ouvert tous les jours de Pâques à la Toussaint, de 9h30 à 18h. (certains espaces peuvent être momentanément fermés au public en cas de spectacles, installations scénographiques, conférences...ou avec un accès payant si une exposition s’y déroule).

Les vitraux contemporains de Christopher Wool

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Aprés 10 années consacrées à la restauration du prieuré, la création contemporaine fait son entrée par l'installation de vitraux contemporains dans la salle capitulaire et la salle Mérimée, attenante. Lors de l'inauguration du 20 octobre 2012, le public a pu découvrir pour la première fois les créations de l'artiste New-Yorkais Christopher Wool qui a travaillé en lien avec Pierre Alain Parot, maître verrier bourguignon. 

Château de Passy-les-Tours

VARENNES-LES-NARCY

Site et monument historiques

Le château de Passy-les-Tours (propriété privée) fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 28 juin 1927. Édifié sur un plan barlong d'environ 50 m de côté flanqué aux angles de quatre tours rondes, le château, a probablement été construit à la fin du XIVe siècle. En 1367 nous trouvons un Jean de Beaumont seigneur de Pacy. Le château est acheté en 1400 par Jean de Chevenon, alors conseiller de Charles VI de France, et prétendu plus riche écuyer du royaume, c'est surement lui qui modifie le donjon. Avec une hauteur de 25m il permettait de surveiller l'accès principal à la Charité-sur-Loire : l'actuelle N151. Son architecture est inspirée du château de Vincennes et ses tours imposantes donne leur nom au village. Pendant la guerre de Cent Ans, à partir de 1422, il est occupé par le capitaine Perrinet Gressard qui tint tête à Jeanne d'Arc lors du siège de La Charité-sur-Loire en 1429. Très endommagé par les guerres de religion, le château devient en 1782, la propriété du marquis de Vergennes, homme politique et diplomate, qui ne le restaure pas plus que ne le feront ses propriétaires successifs. Au contraire, ses pierres seront utilisées pour d'autres constructions. 

Callibris Atelier des arts et métiers du livre

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Patricia Muller - Callibris propose son savoir-faire en calligraphie latine et en enluminure sur parchemin, pose de la feuille d'or sur "gesso", travail des pigments à la tempera, sur parchemin. Cours, toute l'année à l'atelier et à la demande, dans les écoles , bibliothèques etc. Des stages sur un ou week end ou plusieurs jours sont proposés au printemps-été et à la demande. Conférences sur les métiers du livre, participation à des expositions, salons. Reconnue "métier rare" par le Ministère de la Culture. 1er prix en 2008 des artisans d'art de la Nièvre.

Vignoble des Côtes de La Charité

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site Naturel

Des terroirs au potentiel remarquable : aujourd'hui le vignoble s'étend sur près de 40 ha qui se partagent en deux ensembles : à l'ouest, près de la Loire, à l'est, dans une ambiance plus bourguignonne, sur les grands versants qui dominent les villages de Saint-Lay, Chasnay et Nannay. Sur ces deux terroirs, la vigne trouve des conditions idéales pour produire des vins de qualité : des sols argilo-calcaires, caillouteux, vite égouttés, sur des pentes bien exposées recueillant un ensoleillement généreux. Une palette de vins de Grande Qualité : depuis 1986, le vignoble bénéficie de la dénomination de vin de pays de zone. Toutes ces productions sont soumises à un agrément très sévère qui garantit la qualité. Les vins blancs : Le Chardonnay - donne des vins élégants, aromatiques, longs en bouche, aptes au vieillissement et parfois boisés en fûts de chêne issus de la forêt des Bertranges. Le Sauvignon - vin sec, frais et vivant, très parfumé aux arômes caractéristiques de pierre à fusil. Les vins rouges - Le Pinot d'une belle couleur rubis, aux parfums de fruits rouges, qui, après vieillissement en fût de chêne, donne des vins au bouquet subtil et élégant. Le Gamay un rouge léger, fruité, agréable, digeste et gouleyant, à boire jeune.  

Fraternité compagnonnique des Anciens Devoirs

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Installés dans l’ancienne Chapelle du Bon Secours qui domine le jardin des Bénédictins, les compagnons proposent de vous faire découvrir la salle des chefs-d’oeuvre, témoin du travail compagnonnique. De nombreux métiers sont représentés : boulanger, électricien, menuisier, charpentier, sculpteur, couvreur... Le chef d'oeuvre est un travail exemplaire d'un compagnon, avec une transformation de la matière. Les chefs-d'oeuvre ici exposés attirent la curiosite et sont impressionnants tant la maîtrise du travail de l'artisan est importante.

La confiserie du prieuré

LA CHARITE-SUR-LOIRE

En pierre, cette magnifique maison fondée en 1921 abrite un petit salon de thé "cosy", où l'on pourra déguster le fameux chocolat chaud et la dernière création maison, "le doux frisson". L'été, la cour intérieure fleurie accueille les grignotages de l'après-midi et la dégustation de glaces "maison". Dans la boutique, les confiseries et le chocolat sont une tentation pour tous les gourmands. Découvrez entre autre le Charitois et la Charitoise, un duo de confiseries qui pourrait bien vous faire fondre. 

Les Remparts de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Les remparts furent élevés pour protéger la cité à partir de 1181. Plusieurs fois modifiés, démantelés et reconstruits au cours de la Guerre de Cent Ans et des Guerres de Religion, ils sont bien conservés au Nord et de nombreux vestiges de leur ceinture sont encore visibles en ville. Des Remparts, vous admirerez la Loire, la cité historique et le pont de pierre. 

39 résultat(s) - Affichage des résultats 1 à 12

1234