Visites La Charité-sur-Loire et alentours

La maison du nain

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Lovée entre deux chapelles, la maison dite "du nain" permet toutes les imaginations.  

Emmanuelle Baudry: Tournage sur bois, marqueterie

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Installée dans le centre-ville, Emmanuelle Baudry fait découvrir la marqueterie et le tournage sur bois aux petits comme aux grands à travers différents objets : toupies, jouets en bois, boîtes, objets décoratifs usuels, alimentaires, pièces uniques… Emmanuelle propose également son savoir-faire pour la restauration de meubles. 

Le Prieuré de La Charité-sur-Loire

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Le prieuré, fondé en 1059 par le puissant ordre de Cluny, est le noyau autour duquel la ville va se développer. Etape majeure sur les chemins de Compostelle et point de passage obligé sur la Loire, le monastère s’est enrichi et a très vite joué un rôle essentiel au sein du réseau clunisien. La Charité-sur-Loire devient une des cinq « fille aînée de Cluny » et étend son influence sur 45 prieurés et 400 dépendances. Au XIIè siècle, l’église Notre-Dame est la deuxième plus grande église de la chrétienté après Cluny, plus de 200 moines logent dans les bâtiments, s’étendant sur 3 hectares. La Guerre de Cent ans, puis les Guerres de religion vont peu à peu affaiblir la cité, place stratégique sur la Loire entre la Bourgogne et le Berry. En 1559, un gigantesque incendie va précipiter la ruine du monastère, ravageant la totalité de la nef, une grande partie du prieuré et de la ville. D’importants chantiers aux XVIIè et XVIIIè siècles contribuent à la renaissance de la ville et du prieuré, la nef est reconstruite sur 4 travées au lieu des 10 d’origine (d’importants vestiges sont visibles sur la façade de l’Office de Tourisme, à l’entrée de l’église). Après la Révolution, le prieuré, vendu comme Bien National est intégré dans le tissu urbain. Certains bâtiments seront occupés par des particuliers et des commerçants. Si la nef actuelle date de la fin du XVIIè siècle, le chœur et le transept ont gardé l’élégance architecturale des XIè et XIIè siècles. La renommée de l’église Notre-Dame est principalement due à la richesse de son décor sculpté, notamment de remarquables séries de chapiteaux et de pilastres, sans oublier deux tympans. Le premier, le tympan de la Vierge est toujours en place au pied du clocher Sainte-Croix. En 1840, le second, celui de la Transfiguration, a été déplacé à l’intérieur de l’église, pour une meilleure conservation. Prosper Mérimée, inspecteur des monuments historiques fera classer l’église Notre-Dame, la sauvant ainsi de la destruction puisque le tracé initial de la route royale de Paris à Nevers traversait la nef. Depuis 1998, elle est classée par l’UNESCO « patrimoine mondial de l’humanité au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » sur la voie de Vézelay. Le Prieuré de La Charité, Cité du Mot Depuis 2001, le prieuré de La Charité est l’objet d’un vaste chantier de restauration, les différents espaces sont peu à peu rendus au public qui les découvre avec émerveillement. L’année 2012 apporte la création au monument par l’installation de vitraux contemporains dans la salle capitulaire. Depuis 2001, un vaste chantier de restauration 2001 – 2004 : aménagement du jardin des bénédictins et protection des vestiges de l’église Saint-Laurent 2003-2004 : restauration de la façade est du prieuré 2005-2008 : restauration du rez-de-chaussée de l’aile est du prieuré (salle capitulaire, salle Mérimée, galerie est du cloître) 2007-2008 : restauration du rez-de-chaussée de l’aile nord du prieuré (salles XVIIIè et galerie nord du cloître) 2010-2011 : restauration de l’enveloppe de l’aide nord et aménagement du cloître 2012 : restauration du portail principal 2015 : reprise des toitures et des structures de l’aile est du prieuré. Consolidation du passage Mérimé. D’autres chantiers sont à venir : aménagement de l’aile est du prieuré, aménagement de la cour du château, reprise des toitures de l’église Notre-Dame. Les labels Ville d’art et d’histoire et Centre culturel de rencontre En 2011, le label Ville d’Art et d’Histoire est accordé à La Charité-sur-Loire. Ce label reconnaît les actions conduites depuis plus de 10 ans, et fixe de nouvelles exigences de qualité pour les années à venir. En 2012, La Charité-sur-Loire devient Centre Culturel de Rencontre une distinction rare (15 sites en France) qui associe à un site remarquable, ici le prieuré, une thématique forte, le mot et la création, avec une programmation culturelle de qualité. Grâce à ses distinctions, le site de La Charité, reconnu au niveau national, gagne en notoriété. Le Prieuré de La Charité, Cité du mot La Cité du Mot est un centre culturel de rencontre. Son principal objectif est de développer, au sein du prieuré clunisien de La Charité, une action culturelle dans ce domaine peu exploré : résidences d’artistes, créations, colloques, expositions, accueil des visiteurs, actions pédagogiques… Le prieuré est ouvert tous les jours de Pâques à la Toussaint, de 9h30 à 18h. (certains espaces peuvent être momentanément fermés au public en cas de spectacles, installations scénographiques, conférences...ou avec un accès payant si une exposition s’y déroule).

Maison des métiers d'art et du livre d'artiste

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Créée pour la promotion des arts et de la culture, l'association Indigo regroupe des artistes et artisans d'art. La maison des métiers d'art et du livre d'artiste est une galerie d'art, un atelier de création, un laboratoire de recherche, un lieu de rencontre artistique et d'animation autour du livre et du mot. Elle accueillera des expositions. Indigo organise le salon "Femmes de talent", tous les deux ans. Prochaine édition en 2018.

Pierre Naturelle de Bourgogne

MESVES-SUR-LOIRE

Pierre Naturelle de Bourgogne : une entreprise traditionnelle et innovante. Au cœur du Bassin nivernais, la société Pierre Naturelle de Bourgogne transforme avec application et commercialise les pierres d’Andryes et de Champcelée. Passés experts dans le choix des blocs adaptés aux caractéristiques de vos projets, ils maîtrisent l’ensemble des méthodes de façonnage et de taille de la pierre. Visites possibles les vendredis après-midi sur réservation.

Claude Lévêque, artiste plasticien

RAVEAU

Claude Lévêque est né et a grandi dans la Nièvre. Il éprouve un attachement particulier aux paysages, aux métamorphoses de la Loire, à l'atmosphère de la forêt des Bertranges. "Cet environnement me renvoie à ma mémoire d'enfant. Il s'y passe toujours quelque chose même si, au premier abord, ce n'est pas évident à percevoir..." Claude Lévêque réalise des installations in situ en fonction des lieux que l'on me propose et de ce qu'ils évoquent (musée, centre d'art, un ancien site industriel...) 

Boulangerie Saint-Pierre

LA CHARITE-SUR-LOIRE

La boutique, en haut de la ville, face à l'église Saint-Pierre et l'école de musique, vous propose ses spécialités. Toute la pâtisserie est faite maison, les entremets et pièces montées à décors personnalisés raviront vos invités pour vos repas de fête. Les week-ends : suggestions de baguettes gourmandes ainsi que les grillaudes à grignoter pour l'apéritif. Venez aussi déguster les sacristains pour accompagner café , thé et glaces... Vous apprécierez aussi des chocolats de qualité maison. Ouvert le dimanche après-midi.

Le jardin des bénédictins

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Parc et jardin

En 1975, lors de travaux de terrassement, l'église Saint Laurent est mise au jour. Construite en même temps que Notre-Dame, elle servait au culte des défunts. Incendiée en 1559 et croulant sous la vétusté, elle fut démolie au XVIIème siècle, remblayée et remplacée par des jardins potagers, puis oubliée jusqu'à nos jours. Le jardin des bénédictins est aujourd'hui un exemple réussi d'architecture qui utilise le présent pour mettre en valeur le passé. 

Editions Kicksaws

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Editions artisanales à petits tirages 

Galerie La Recouvrance

LA CHARITE-SUR-LOIRE

La galerie vous propose des céramiques Raku cuites au bois, des gravures et aquarelles, œuvres de Michelle et Gérard Dufresne. Fermeture du 1er janvier au 13 février. Ouverture minimum du jeudi au dimanche en saison, du mardi au dimanche en décembre. Ouverture lors de toutes les manifestations charitoises, le dimanche en particulier.  

Les Remparts de La Charité

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Site et monument historiques

Les remparts furent élevés pour protéger la cité à partir de 1181. Plusieurs fois modifiés, démantelés et reconstruits au cours de la Guerre de Cent Ans et des Guerres de Religion, ils sont bien conservés au Nord et de nombreux vestiges de leur ceinture sont encore visibles en ville. Des Remparts, vous admirerez la Loire, la cité historique et le pont de pierre. 

Seyr du Safran

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Vente sur place de safran et produits artisanaux à base de safran, de fleurs (pissenlit, lilas, acacia…), de baies (cynorhodon, sureau...) ou de plantes (ail des ours, orties…). Visite de la safranière en fleurs sur rendez-vous.

39 résultat(s) - Affichage des résultats 1 à 12

1234