Vous vous demandez où sortir en Bourgogne et que faire dans la Nièvre ? Découvrez notre liste de visites à partager en famille ou entre amis. Châteaux, musées, caves, ateliers, autant d’expériences à vivre pour apprendre à connaître l’histoire et le patrimoine nivernais.

C’est le moment de visiter la Nièvre en Bourgogne ! Espaces naturels remarquables et monuments historiques vous attendent à seulement 2 heures de Paris… Dépaysement garanti !

8
résultats
Affinez votre recherche

Critères sélectionnés

Parc et jardinSupprimer

Visites

Arboretum Les Feuilles Fleuries

SAINT-ELOI

Type de visite

  • Parc et jardin

Crée en 1997 par un couple, cet arboretum privé rassemble plus de 2 000 variétés différentes d'arbres et d'arbustes, près de 1100 rosiers et de très nombreux vivaces. Les temps forts sont en mai avec la floraison des plantes de terre de bruyère (azalées, rhododendrons, ...), à partir de juin avec celle des rosiers. De très nombreuses variétés d'arbustes à fleurs, un mélange de formes et couleurs de conifères et feuillus présentent au promeneur des compositions variées qui ravissent tous les visiteurs. Riches collections notamment d'azalées et rhododendrons, rosiers, érables japonais,magnolias, syringas, weigelas, viburnum, chamaecyparis, cornouillers à fleurs, cryptomerias, picea, pinus et hémérocalles. Membre APJB (Association des Parcs et Jardins de Bourgogne) Accès: Depuis Nevers Autoroute A77 sortie 36 dir. Autun. Avant Forges (lieu-dit Les Rues) tourner à gauche (Rémeron/Cavaletti Nivernais). L'arboretum est à gauche juste avant le Cavaletti. Tarif: 3€ adultes -18ans (accompagné) gratuit

Château et Parc Vauvert

CLAMECY

Le parc Vauvert est alimenté par le Beuvron, plus particulièrement par un aqueduc souterrain datant de 1700 en pierres. Un chemin invite à la promenade, entouré de différents types de jardins (esprit du jardin à l'anglaise et esprit du jardin à la française). Historique : - Vauvert vient de Val vert : prairie verte, broussailles et fait environ 7,65 ha aujourd'hui. - Au XVIe siècle, il y a le long de la rue de Druyes, une métairie : avec 1 grange et 1 maison d'habitation, appelée La Coulemelle. Le parc était alors composé de terrains appartenant à plusieurs propriétaires. - 10 novembre 1697 : la métairie est vendue par Sr-Grasset à Rioult de Douilly, maître des requêtes et conseiller au parlement de Paris. - De 1700 à 1702 : il achète plusieurs terrains et conçoit un parc d'agrément. Il y plante des tilleuls et des ifs (dans le style du jardin à la française). Construction à cette période du château (classicisme) avec les écuries et remises (actuelle Maison de la Formation). - 1754 : Philiberte Lamy épouse du marquis d'Argence, baron de St-Pierre-du-Mont, en devient l'héritière. Le parc prend le nom de parc d'Argence, comme le présente les armes sur la grille. - Sous la Révolution : des pommes de terre étaient plantées dans la cour - 1794-1795 : prisonniers de guerre et soldats s'y retrouvent. - 1800 : Guingat marchand de bois à Clamecy vend les arbres plantés en 1700, y plante des arbres fruitiers mais les plates-bandes et les fleurs disparaissent. - 1828 : Millelot ajoute l'escalier monumental en pierre et replante de nombreux arbres. - 1875 : Théodore Tenaille-Saligny, conseiller municipal à Paris, ancien préfet : fait appel à un architecte paysagiste créant paysage sinueux, invitant à la balade, en se servant de l'enrochement naturel du site. - 1943 : achat par la Ville de Clamecy (3 650 000 francs) : pour abriter les collections du musée et construire un lycée de type plein air. Le projet est néanmoins abandonné. Seul le programme sportif et ludique est réalisé (terrain de football, de tennis, boulodrome, jeux pour enfants. jusqu'à la Révolution. Elles ont été adoptées à nouveau officiellement par le conseil municipal le 6 août 1809. Il s'agit néanmoins actuellement d'un réel poumon vert pour les Clamecycois - et tout autre personne pouvant s'y balader librement. Le château ne se visite pas, car il accueille actuellement l'Espace Social des Vaux d'Yonne (le centre social de Clamecy). A noter actuellement la présence de différentes essences de bois dont celles-ci : Sequoia, Érable lacinié, Cyprès de l'Arizona, Ginko, Tulipier de Virginie... Petit plus : En direction du portail, rue des Granges, les armoiries de la ville de Clamecy dans les ferronneries, au sommet du portail, sont à observer. Elles se blasonnent : d'azur semé de billettes d'or au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout. Elles figurent pour la première fois sur le sceau de Guillaume IV, comte de Nevers et d’Auxerre, et seigneur de Clamecy, ce qui explique des armoiries identiques pour ces trois villes. Les sceaux de la prévôté de Clamecy reprennent ces armoiries au XIIIème siècle, la ville les utilisant

Le jardin des bénédictins

LA CHARITE-SUR-LOIRE

Type de visite

  • Parc et jardin

En 1975, lors de travaux de terrassement, l'église Saint Laurent est mise au jour. Construite en même temps que Notre-Dame, elle servait au culte des défunts. Incendiée en 1559 et croulant sous la vétusté, elle fut démolie au XVIIème siècle, remblayée et remplacée par des jardins potagers, puis oubliée jusqu'à nos jours. Le jardin des bénédictins est aujourd'hui un exemple réussi d'architecture qui utilise le présent pour mettre en valeur le passé. 

Les Jardins d'eau du Château de Châtillon

CHATILLON-EN-BAZOIS

Le parc : harmonieusement relié aux bâtiments auxquels il fournit un véritable écrin de verdure, le parc à l'anglaise surplombe le Canal du Nivernais, la rivière Aron et le paysage rural environnant. Les jardins de l'orangerie : En contrebas dans l'ancien potager, des miroirs d'eau ont été dessinés au ras de la pelouse ; éclats géométriques où la lumière s'accroche et se reflète. Des moutonnements de buis viennent adoucir la symétrie des formes. 

Maison de la Nature et de la Faune sauvage

SAUVIGNY-LES-BOIS

Type de visite

  • Parc et jardin

La MNFS assure une mission d’éducation à l’environnement et à la préservation des grands équilibres naturels en proposant, sur place à Forges, des animations pédagogiques à destination des scolaires, telles que : Le Sentier Faune : Découverte et reconnaissance des indices de présence de la faune sauvage (cerf, sanglier, blaireau, chevreuil, etc.).  Présentation (selon âge du public) de la biologie et des mœurs des principaux animaux sauvages. Exposé des interactions des espèces entre elles et des espèces avec leur milieu. Rappel du rôle de l’Homme dans les écosystèmes et évocation de la notion de chaine alimentaire. Le Sentier Flore : Découverte des différentes espèces végétales et initiation à la reconnaissance des essences d’arbres (par les feuilles, par l’écorce, etc.), utilisation de clés de détermination... Evocation (selon âge du public) de la notion de gestion de la forêt et mise en valeur du facteur humain. Les Quatre Milieux (humide, cultivé, forestier, bocager) : Présentation (selon âge du public) des écosystèmes et de la dynamique de chaque milieu. Les Quatre Saisons : Observation des milieux lors de 3 ou 4 sorties pour observer l'évolution en fonction de la saison. L’Ecosystème de la mare : Découverte de l’écosystème d’une mare (oiseaux, poissons, amphibiens, végétation, etc.). Explications, observation et éventuellement étude d’échantillons prélevés par les enfants. Sorties Nature : Sorties thématiques guidées. Sur demande. Outre ces animations pédagogiques sur place à Forges, la MNFS propose également la visite guidée de son étang préservé, situé à Marvy, tout près de Neuvy-sur-Loire, avec 3 possibilités : Observation des oiseaux d’eau dont certains oiseaux rares. Observation des indices de présence du castor. Observation d’un écosystème complexe : la roselière, etc. De manière générale, la Maison de la Nature et de la Faune Sauvage est le lieu privilégié pour la vulgarisation des notions de biodiversité, d’écosystème, de chaine alimentaire, etc. C’est une structure souple, capable de répondre à des demandes pédagogiques spécifiques dans le cadre des programmes scolaires de Science et Vie de la Terre (S.V.T). Elle a déjà signé des conventions de partenariat avec des écoles et des collèges et des écoles primaires de la Nièvre. La Maison de la Nature et de la Faune Sauvage propose également aux centres aérés et centres sociaux des activités ludiques comme du tir à l’arc sur cible et sur cible 3D (en collaboration avec l’association Les Flèches du Morvan) ou des animations mixtes : pédagogiques et récréatives. 

Parc Champêtre

SAINT-HONORE-LES-BAINS

Le parc champêtre vous offre près de 8 hectares de nature à l'intérieur de la boucle du parcours santé. Vous y trouverez environ 4 km de chemin stabilisés et interdits aux véhicules à moteur. Un parcours de santé agréable et paysager pour maintenir sa forme sans avoir l'impression de faire du sport. Aire de jeux, aire de pique-nique et l'étang des sources pour la pêche avec un ponton handi-pêche et le label "Pêche Famille". En accès libre toute l'année.

Parc et jardin de la Gentilhommière

LURCY-LE-BOURG

Autour d'une gentilhommière du XVIIè siècle, des jardins en terrasses s'organisent sur un flanc de vallon bordant la Nièvre. Une belle visite avec différents aménagements : le jardin à la française est ponctué de buis en boules, la terrasse, le belvédère et la succession de terrasses à l'italienne, le grand bassin de pierre, le potager, les vergers et la serre. Visite guidée possible. Ouverture de juin à septembre. Toute l’année pour les groupes.

Parc Floral d'Apremont-sur-Allier

APREMONT-SUR-ALLIER

Type de visite

  • Parc et jardin

Au coeur du village médiéval d'Apremont-sur-Allier, classé "plus beau village de France", le parc floral vous offre un écrin de verdure. Aux confins du Berry, à 16 km de Nevers, ce parc s'étend sur 4,5 ha. Etangs, cascades, massifs d'arbres, de fleurs et d'arbustes se partagent la vedette avec les diverses "folies" qui l'agrémentent. En effet trois constructions de fantaisie, réalisées dans l'esprit de la seconde moitié du 18è siècle, s'éparpillent au milieu des espaces verts. Ainsi, ne soyez pas surpris de croiser au détour d'une allée, pont chinois ou pavillon turc. 

8 résultat(s)