Flotter pour traquer le poisson

Pratiquer la pêche en Float-Tube, permet une approche différente de la pêche qui se pratique depuis les rives ou à bord d'un bateau. Ses atouts indéniables sont la stabilité, l'agilité de déplacement en surface et la facilité pour atteindre des postes de pêche toujours rêvés, mais jusqu'ici hors de portée.

Pêche à bord d'un Float-tube
Patrice-Martin
Pêcher au ras de l'eau

En pratique

Bien plus discret qu’un canoë, cette embarcation est surprenante et très confortable, à condition de bien respecter les consignes de sécurité et d’être accompagné.

« Ne partez jamais seul, car on ne sait jamais ! »

Prise de brochet dans le Morvan
Ivan Alfier
Une grosse bouée

Facile d'utilisation

Gonflé, le Float-Tube est plus facile et plus rapide à mettre à l'eau qu'un bateau. Vous devez en un premier temps vous équiper de waders ou d'une combinaison néoprène et d'un gilet de sauvetage pour votre sécurité, même si cette embarcation est très sûre. Les retournements sont rares et les crevaisons lentes laissent le temps de regagner la rive.

Équipé, vous vous asseyez sur un siège central en mettant vos jambes de part et d'autre. Pour rallier le poste envié sur la Loire ou sur les lacs du Morvan, le déplacement s’effectue à l’aide de palmes en effectuant des mouvements circulaires dans l'eau, qui ne traumatisent en aucun cas la faune aquatique. Votre canne doit être courte pour une maniabilité optimale. À vos appâts !

Float-tube
Pixabay
Float-tube sur la Loire
Patrice Martin
En Float-Tube sur un fleuve royal

La Loire

Rendez-vous à l'aurore pour traquer les gros carnassiers comme le silure qui privilégient l’aube ou bien la tombée de la nuit pour se nourrir du menu fretin. 

Le float-tube ne permet pas de couvrir de grandes distances, mais il a la faculté d'aller là où un bateau ne peut approcher. Sur lac, en eaux calmes, les manœuvres se font en douceur, alors que sur fleuve ou rivière, elles seront plus sportives. Accéder à des milieux qui ne le sont pas au demeurant, est une expérience intéressante. 

La Loire en est un exemple type avec son environnement où le courant et les obstacles invitent à une certaine prudence. Pour plus de sûreté, il est préférable d’appeler Gilles, dont le métier et la passion sont de vous guider et de vous familiariser à cette pratique. Silure, sandre, perche, brochet sont désormais à votre portée !

Perche
Freepik.com

Vous vous laissez doucement dériver, vous calez vos palmes sur un tronc d’arbre immergé, légèrement en retrait du courant, et vous effectuez vos premiers lancers. Les silures aiment se retrouver sous les amas d’arbres sur les bordures profondes.

Profitez pour admirer les nids des hirondelles de rivage, des petites trouées troglodytes dans les berges du fleuve. Et là, un « toboggan » à castor où le sable de la berge a été bien damé par les multiples descentes de ce beau rongeur à queue plate.

La Loire est rien que pour vous et la discrétion de votre embarcation vous permet d’apprécier toute la richesse de la faune et la flore présente, si sauvage.

Float-tube sur la Loire
Patrice Martin
Float-tube sur la Loire
Patrice Martin
Votre guide de pêche

Nièvre Pêche Passion

Pour parfaire votre technique et surtout vivre des moments inoubliables Gilles Thébault, guide de pêche propose différents types de sorties, notamment pour aller taquiner le silure sur la Loire.

Dans le Morvan

Notre idée séjour

En résumé