Vue sur le Prieuré de La Charité-sur-Loire
Charlène Jorandon
Vue sur le Prieuré de La Charité-sur-Loire Charlène Jorandon
Coucher de soleil sur le Prieuré de La Charité-sur-Loire et la Loire
Charlène Jorandon
Coucher de soleil sur le Prieuré de La Charité-sur-Loire et la Loire Charlène Jorandon
Prieuré La Charité-sur-Loire
Elise Balon
Prieuré La Charité-sur-Loire Elise Balon
Découverte du Prieuré de La Charité-sur-Loire
Marion Capelas
Découverte du Prieuré de La Charité-sur-Loire Marion Capelas

Un site clunisien majeur

Fondé en 1059 par l'ordre de Cluny, le Prieuré de La Charité-sur-Loire était un des lieux majeurs de l'ordre par son emplacement sur les chemins de Compostelle, où logaient plus de 200 moines. Il fera de la ville l'une des "5 filles ainées de Cluny" avec une influence forte.

Son évolution au fil des siècles

Le Prieuré de La Charité a vécu de nombreux évènements qui ont façonné le site au fil des années, notamment la Guerre de Cent ans, puis les Guerres de religion, La Charité étant un lieu stratégique sur la Loire entre la Bourgogne et le Berry.

En 1559, un gigantesque incendie va précipiter la ruine du monastère, ravageant la totalité de la nef, une grande partie du prieuré et de la ville. La place actuelle où se trouve l'office de tourisme, était en fait l'entrée de l'église !

Suite à la Révolution, il sera vendu comme Bien National, ce qui explique la présence de l’Office de Tourisme, de maisons voire de commerces là où vivaient et priaient jadis les moines bénédictins.

Admiration de l'église Notre-Dame à La Charité-sur-Loire
Pierre Demaillet
Nef de l'église Notre Dame du Prieuré de La Charité-sur-Loire
Charlène Jorandon

Un site sauvé

En 1840, le projet de la route nationale 7 prévoit de traverser la nef, c'est-à-dire de détruire l'église Notre-Dame !

Grand amoureux des édifices et des pierres, Prosper Mérimé se dresse contre ce plan. Devenu Inspecteur des Monuments Historiques, il classe l'église et la sauve de la démolition.  

De découvertes en découvertes

Un lieu à parcourir

Suivez les deux imposants clochers, gravissez les marches du portail gothique et laissez-vous porter par l'histoire du lieux. 

Les vitraux majestueux, le jardin du Prieuré et ses arcades pour une promenade ressourçante, ou encore son insolite Maison du Nain, le Prieuré est plein de découvertes. Sans oublier un tour par les remparts de la ville, où vous attend une vue à couper le souffle sur le site et la Loire !

Se rendre au

Prieuré de La Charité-sur-Loire

Le Prieuré en quelques dates

1059 : Début de la construction de l’église et du Prieuré, par l’ordre de Cluny.

1107 : Consécration de l’église par le Pape Pascal II.

1181 : Édification fortifiée d’une ceinture de remparts.

1429 : Échec de Jeanne d’Arc, elle n’arrive pas à reprendre La Charité aux Bourguignons.

1695 : Jacques-Nicolas Colbert, fils du ministre et prieur, entreprend les grands travaux de reconstruction du Prieuré et de l’église.

1520 : Construction du pont de pierre, l’un des plus anciens encore en circulation sur la Loire.

1559 : Un incendie ravage une partie de la ville et du Prieuré, dont la nef de l’église Notre-Dame et l’église Saint-Laurent.

1790 : Le Prieuré est vendu comme Bien National, habitations et commerces occupent les espaces du Prieuré.

1840 : L’église Notre-Dame est parmi les 1ers monuments à être classée « monument historique » par Prosper Mérimée, inspecteur général des monuments historiques.

1998 : Inscription de l’église Notre-Dame sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.

2000 : Début de la restauration du Prieuré.

Prolongez votre visite à La Charité-sur-Loire

En résumé
A propos
Vue sur le Prieuré de La Charité-sur-Loire Charlène Jorandon
Coucher de soleil sur le Prieuré de La Charité-sur-Loire et la Loire Charlène Jorandon
Prieuré La Charité-sur-Loire Elise Balon
Découverte du Prieuré de La Charité-sur-Loire Marion Capelas
Voir sur la carte